Simon Ampleman

Danseur, chorégraphe et médiateur culturel

 

La danse qui m’anime est une danse de rencontres. J’aime l’effet synergique créé par la rencontre des gens avec l’espace urbain, où l’intime et le public arrivent à s’arrimer pour faire vivre une expérience artistique signifiante. J’aime exploiter tout le potentiel acrobatique et poétique du mouvement, et le faire dialoguer pour créer des relations de proximité avec le public, que ce soit en salle ou dans les lieux extérieurs. C’est une danse à la fois « architecturale » et instinctive, performative et sensible.

 

Formé à l’École de danse contemporaine de Montréal, Simon Ampleman n’a jamais cessé de perfectionner sa pratique, notamment en poursuivant des stages à Vienne (Impuls Tanz), à Bruxelles (P.A.R.T.S.), à Tel-Aviv (Batsheva, bourse du CALQ) et à New York. Il a performé pendant 7 ans au sein de la compagnie Destins Croisés, laquelle l’a initié aux différents styles de danse urbaine, et a également dansé pour Hélène Blackburn, Harold Rhéaume, Karine Ledoyen, Chantal Caron et les Imprudanses. Personnalité phare en médiation artistique dans le milieu de la danse, il a mené bon nombre de projets de création en lien avec plusieurs institutions culturelles, scolaires et politiques, au Québec et en France (Paris, Dieppe, Caen, Tours). Il fut également porte-parole du Festival Accès Danse 2018.